Agrégateur de contenus

Détail Entité

1/4 “ROTONDE AU NATUREL", Végétalisation de la rotonde

Recevable
Strasbourg (Cronenbourg - Hautepierre - Poteries - Hohberg) Aménagement urbain
Arrière plan page standard

Projet déposé le par :

Maxime P.

Végétalisation de la station afin de donner l'impression d’une reconquête par la nature des espaces artificiels. Murs végétalisés, plantes en pot, grimpantes et tombantes tout doit donner l'illusion que la nature pousse comme dans une serre urbaine !

Image Budget

UN NOUVEAU TOURNANT POUR LA ROTONDE!

Faisons de la Rotonde, un lieu plus accueillant, plus vert et plus solidaire. 

La station rotonde et le carrefour de la route de Mittelhausbergen et de la rue de la Rotonde sont un point névralgique dans le quartier du Vieux Cronenbourg. A certaines heures de la journée, une foule de gens traverse la place à pied, à vélo, en voiture, en bus ou en tram pour rejoindre leur travail, leur domicile, stationner ou prendre une correspondance. La Rotonde constitue en effet une porte d'accès à la ville pour les habitants et pour les touristes venant visiter Strasbourg.  

Malheureusement, ce lieu est plus une zone de transit que de vie. Il n'est pas mis en valeur et paraît triste. Les textures urbaines sont un mélange de différents gris, de pavés, de structures métalliques et de reflets des vitres. Du point de vue de la circulation, la cohabitation entre les chauffeurs de bus, les automobilistes, les cyclistes et les piétons se révèle également difficile, les voies n'étant pas bien signalées et la limitation de vitesse à 30 km/h mal respectée.

Pourtant la Rotonde possède déjà certains atouts indéniables comme des zones vertes à proximité, une station de tramway à l'architecture remarquable, des commerces, mais surtout de l'espace et une forte fréquentation.

Le projet "UN NOUVEAU TOURNANT POUR LA ROTONDE" est un ensemble de quatre sous-projets visant à donner un nouveau look à cet endroit loin de la grisaille et de la monotonie du béton, à le rendre plus vivant et plus accueillant.

Le sous-projet “ROTONDE AU NATUREL", propose de végétaliser la station et ses abords afin de donner l'impression d’une reconquête par la nature des espaces artificiels. Murs végétalisés, plantes en pot, plantes grimpantes aux poteaux et tombantes de la toiture, tout doit donner l'illusion que la nature pousse ici comme dans une serre urbaine !

 Ce projet est soutenu par l’aCROciation: les Amis du ViEux Cronenbourg (AVEC) et porté par Eléonore C., Anna T., Sandro M. et Maxime P.


Quelles inspirations?

LONDRES (UK). Dans le cadre du  premier National Park City Festival, à Londres, qui s’est déroulé du 20 au 28 juillet 2019, un groupement d'architectes paysagistes a proposé le concept de “green block”, matériau de construction modulaire, 100% recyclable et sans entretien, imprégné de graines de fleurs sauvages indigènes et contenant son propre réservoir d'irrigation.

(cf. WATG Unveils Innovative 'Green Block' to Help Make London the World's First National Park City |)

 

NANTES (France). En 2014, l’opérateur régional du mobilier urbain Abri Services a profité des Floralies, une prestigieuse manifestation florale, en collaboration avec l’agence axellescom et le créateur de jardin Tout Simplement, pour proposer aux passants d’attendre le bus au milieu des fleurs et des oiseaux, tout en se laissant bercer par la mélodie des carillons.

(cf.video du montage https://youtu.be/GAeprTFteRc)

UTRECHT (Pays-Bas). La municipalité a décidé de fleurir le toit des abribus. 316 abribus ont ainsi été végétalisés afin d’améliorer la qualité de l’air, de rafraîchir l’atmosphère et d’offrir de quoi butiner aux abeilles dont la population est dangereusement en déclin. Le choix de la ville s’est arrêté sur une fleur rustique : le sedum.

(cf. vidéo du résultat https://www.facebook.com/brightvibes/videos/684711065323981/)

Enfin, la magie des ruines recouvertes de végétation dense comme les temples d'Asie du Sud (Angkor) ou les pyramides d'Amérique Centrale est une grande source d’inspiration. La beauté naturelle qui se dégage oblige l’observateur à admirer et méditer.

Quelle réalisation ? 

- les plantes seront choisies selon des variétés végétales économes en eau, afin de limiter l'arrosage et demandant peu d’entretien. Le choix pourrait s’orienter vers des plantes mellifères, qui fournissent aux abeilles pollen, nectar, propolis.

- les associations et les habitants du quartier, ainsi que les écoles pourraient être associés à la mise en terre des plantes.

- des partenaires tels que Botanic (tout proche, cf. www.botanic.com)  pourraient s’impliquer dans le projet en tant que sponsors et apporter une contribution dans la fourniture de matériel, de plantes ou de main d'œuvre pour la plantation.


Quelle gestion ?

- une association d'insertion comme “les jardins de la Montagne Verte” par exemple (https://www.jardins-montagne-verte.com/) ou d’autres acteurs privés du secteur comme l’enseigne Botanic pourraient périodiquement assurer des nouvelles plantations quand cela sera nécessaire.

 

Quelles perspectives ?

- Ce projet favorise la prise de conscience écologique et comble un besoin de nature dans notre ville.

- La végétalisation de la Rotonde peut constituer un abri de fraîcheur pour les heures chaudes de l'été.

- Ce projet pourrait initier la création d’un groupe de transition écologique dans le quartier (cf. https://www.groupe-sos.org/transition-ecologique ).

- La plantation d'arbres fruitiers et de plantes consommables permettrait une cueillette urbaine originale. 

 

Documents à télécharger

Commentaires

Popups Participer

Popups Participer