Vos observations

Vos observations au 11 juin

Image agenda
Crédit de la photographie

Vos observations sur le registre numérique

Les propositions concernant l’insertion urbaine et environnementale au 11 juin :

  • "Insertion urbaine :  Il est impératif que le projet représente Strasbourg et l'Alsace avec modernité.   De part son aspect extérieur le stade pourrai s'illuminer en bleu lors des soirs de matchs.     Les supporters viennent tôt au stade, il y a quelque années avec un ami nous avons imaginé une grande '' fan zone'' devant le stade à la place du parking VIP. Avec des buvettes, restauration, ventent d'accessoires merchandising.  Afin de trouver une ambiance un petit peu à '' l'allemande'' ou à une fête de village qui ressemble à l'ambiance en Alsace et qui attirerai les spectateurs (80% des spectateurs viennent des petits villages alsacien et non de Strasbourg même."
  • "Favoriser davantage les espaces piétons et les lieux de vie autour du stade (commerces...).  Revoir et améliorer le plan de stationnement autour du stade. Créer un "univers Racing" autour du stade : drapeaux, lampadaires, poubelles, marquage au sol...  Utilisation de panneaux photo-voltaïques."
  • "Un nouveau toit moderne transparent , discret , efficace contre la pluie a partir de la pelouse , et non comme actuellement a partir des premiers gradins."
  • "La création du fan club a proximité immédiate des habitations va occasionner des nuisances sonores et des perturbations pour les résidents de la rue Staedel et des rues adjacentes. (se rajoutant aux désagréments et déchets du Mac Do !). Pourquoi ne pas prévoir l'emplacement du fan club à distance de cette zone résidentielle ? Pourquoi ne pas la situer plutôt sur l'arrière du stade, au nord, nord-est du stade ?    Vu le nombre d'accidents au carrefour Staedel/Flachenbourg, qu'est-il envisagé en terme de sécurité routière concernant véhicules et piétons ?    Étant donnés les stationnements irréguliers des voitures, entravant les sorties de garage près du stade, quelles solutions ?"
  • "Mieux mettre en valeur la flore aux alentours, moins de béton et goudrons aux alentours."
  • "Repenser les alentours du stade pour que son activité n’empiètent pas sur les mobilités douces (tram surchargé, voitures stationnées sur les pistes cyclables et les trottoirs). Encourager les spectateurs à ne pas venir en voiture afin de réduire l'impact environnemental sur les quartiers environnants (en installant un grand parking à vélo, par exemple et en revalorisant la gare TER de Krimmeri)."
  • "Peut-on arrêter de dépenser de l'argent publique pour un stade de foot, qui est un lieu fait pour générer de l'argent par et pour des investisseurs privés. Cela est un domaine qui n'a rien à faire dans un budget municipal, départemental, régional ... Ah oui exemple parmis d'autres les décorations des vitres et du sol de l'arrêt de tram Krimmeri Meinau en bleu RCS ça n'a rien à faire dans un espace publique. Je sais qu'à la CUS on aime augmenter les surfaces d'affichage publicitaire, voir le futur RLPi, mais ce n'est pas encore voté, donc ne mettez pas la charrue avant les bœufs."
  • "sortir le stade"
  • "Bonjour,  Ce projet d'agrandissement du stade de la Meinau n'est pas sérieux. En tant que riverains, nous vivons déjà l'enfer lors des matchs, et vous souhaitez encore aggraver la situation davantage  ? C'est proprement irrationnel et irresponsable.   La situation géographique du stade n'est pas adaptée pour accueillir toute cette foule dans de bonnes conditions, pour les supporters comme pour les riverains. C'est vraiment du perdant / perdant. Sans compter ce que cela coutera cher en impôt alors qu'il existe bien d'autres causes plus nobles à financer, à plus forte raison si on déteste le football et le diktat qu'il impose à la population résidente. C'est proprement scandaleux ce projet."
  • "Le projet doit permettre de préserver et renforcer la qualité paysagère du secteur, et améliorer les espaces publics de circulation (tous modes) qui relient la Meinau, le Neudorf et le Neuhof,avec une qualité du même niveau que les espaces publics du centre ville. Il doit s'appuyer sur la qualité et la visibilité du cortège végétal du Rhin Tortu. La sncf doit être associée à la réflexion d'ensemble sur la vegetalisation du secteur."
  • "Merci d'interdire de fumer dans les gradins (le règlement actuel pénalise les non-fumeurs)"
  • "Impossible d'insérer un stade d'une telle capacité dans un tissu urbain dense sans le faire au mépris des riverains, ce qui est le cas depuis de nombreuses années. Sans parler des nuisances sonores et visuelles! "
  • "Bonjour, je ne vais pas reprendre certaines idées déjà émises par les citoyens. mais l'accès ferroviaire Krimeri doit être développé pour une utilisation par les supporters locaux (le train bleu), par les supporters visiteurs(le "parcage" est juste à côté) et, évidement, par les salariés et les étudiants qui nécessite de ce déplacer dans le Sud de l'Eurométropôle.   Est-il également envisageable d'intégrer un toit au-dessus du parvis permettant l'accès au stade (attente lors des fouilles)? Cette toiture permettra par exemple de créer un marché hebdomadaire couvert ou une utilisation lors de diverses manifestations extérieures; il s'agit de trouver une utilisation autre que les événements sportifs à cette équipement."
  • "Il faut préserver au maximum l'espace non constructible autour de la Meinau."

Les propositions concernant le projet du Stade

  • "Il est absolument indispensable de repenser toute l'organisation des buvettes !!!  L'organisation est archaïque.   Les décideurs doivent se rendre à Munich, Francfort ou stuttgart où lors de match de plus de 50 000 personne acheter une bière vous demande pas plus de 3 à 4 minutes.   Un système de paiement par carte rechargeable permet au vendeur de ne plus avoir à rendre la monnaie = gain de temps    Les employes de la buvette doivent être formé à travailler en équipe, afin de faire gagner du temps au public mais également faciliter leurs travail ! Un serveur ne peux pas demander au client ce qu'il veut, se déplacer tirer une bière, revenir encaisser le client.  1 personne prends les commande, 1 tire les bieres et 1 distribue.."
  • "La ville de Strasbourg a manqué, ces 25 dernières années, pas moins de 5 évènements sportifs majeurs organisés en France, du fait de la non-conformité du stade de la Meinau (1 Coupe du Monde et 1 Championnat des nations Européen de football masculin, 1 Coupe du Monde de football féminin (en 2019) et 2 Coupe du Monde de rugby). Il semblerait que le stade de la Meinau, puisse maintenant, après rénovation, accueillir des rencontres du tournoi de football olympique de Paris 2024, ce qui n'est pas encore confirmé, et représenterait une maigre consolation pour une ville qui se veut capitale de l'Europe. Au final, après près de 25 ans d'études diverses (les premières datant de la Coupe du Monde 1998), il est prévu une extension limité du stade de 26.000 à 32/33.000 places. On peut se poser la question sur ce manque d'ambition (Pourquoi pas une jauge de 36.000 places comme il était prévu dans le dernier projet pour l'Euro 2016 qui ne s'est finalement pas réalisé ?). Il faut se rappeler qu'il y a plus de 20 ans, le Racing, alors présidé par Roland WELLER et entraîné par Gilbert GRESS, avait terminé 5ème de division 1 et fait déplacer 35.000 spectateurs contre le PSG et même 38.000 contre Marseille, dans un stade avec encore une majorité de places debout, il est vrai. Ceci signifie toutefois que le club dispose d'un énorme potentiel de supporters lorsqu'il obtient des résultats, ce qui est déjà partiellement le cas ces 2 dernières années où la plupart des rencontres se sont déroulées à guichet fermé et, pour certaines rencontres, même sans que l'ensemble des demandes de billets aient put être satisfaite. Le risque n'est-il pas que, avec une capacité de moins de 30.000 sièges pour les supporters (le nombre de places VIP et Business va grandement augmenter de son côté), et au vu de l'ambition du président Marc KELLER, le stade soit à nouveau trop petit, à peine les travaux terminés ? Pour ce projet, il semble important de voir à long terme: Une jauge supérieure permettrait, en effet, au stade de la Meinau de participer, dans le futur, à un évènement de type Coupe du Monde ou Euro de football, si la France devait à nouveau en obtenir l'organisation, ce qui ne semble pas irréaliste, et en attendant d'accueillir une final de l'Europaligue, par exemple, et au quotidien, en championnat, de ne plus laisser de supporters sur le parvis, par manque de billets, lors des rencontres au sommet (il n'y a pas que les VIP qui font vivre le club !). Pour conclure, et à titre de comparaison, il y a lieu de signaler que la ville de Karlsruhe en Allemagne (à moins de 100 km de Strasbourg), dont l'équipe de football évolue pourtant en 3ème ligue Allemande, procède actuellement à la démolition de son vétuste stade du Wildparkstadion pour construire, au même endroit, un nouveau stade entièrement dédié au football, et avec une capacité de, justement, 35.000 places. D'après les médias Allemands, cet équipement serait d'un coût de 127 millions d'Euros, aménagement extérieurs y compris (terrains d'entraînement, parkings, espaces verts).Ce montant est à mettre en parallèle avec les 100 millions estimés pour la simple restructuration de la Meinau (extension de 6000 places de la tribune présidentielle avec loges, salons et restaurants supplémentaires, réhabilitation des 3 autres tribunes qui conserveront leurs structures d'origine (datant de 1984), fanzone et aménagement extérieurs réduits)."
  • "Augmenter le nombre de sanitaires. Augmenter le nombre, la capacité et le service des lieux de restauration et buvette.     Limiter au maximum les contraintes thermiques en hiver au moment des basses températures (isolations, protections face au vent, braseros, chauffages...).    Créer des locaux spécifiques pour les associations de supporters."
  • "J'aimerais savoir qui finance cette rénovation IN FINE. La ville participe, mais est-ce sous forme de prêt au club, qui devra rembourser, ou bien est-ce nos impôts qui financeront les ambitions footbalistiques du club ?"
  • "Un musee salle des trophees avec toutes les coupes du club. La boutique du club insere dans une tribune . Des nouveaux sieges bleu clair et blanc. Les caisses du club dehors repeintes en bleu et blanc . Dix milles places de plus avec un nouvel anneau tout autour des 4 tribunes , nouvelles loges repartit  en tribune nord et sud  , exit le laid projet catevents."
  • "Disposer le fan club à distance des habitations (zone résidentielle ) /nuisances sonores et déchets au sol, se rajoutant a ceux du Mac Do !!   Préserver la verdure environnante (arbres, arbustes et gazons).  Réglementer les stationnements sauvages (sorties de garages, carrefours.. . )  Insonorisation /matchs  -Sécuriser le carrefour Staedel-Flachenbourg (accidents/véhicules et piétons)
  • "Je ne me sens pas concerné par ce projet mais comprends l'utilité d'une extension du Stade. Mieux vaut articuler cela autour d'une offre avec un hôtel voire un véritable centre d'affaires, permettant au club de rentabiliser cela.   Énormément de clubs font cela ailleurs dans le monde. Ne pas manquer cette occasion."
  • "Très bien si vous voulez l'agrandir car l'activité augmente mais ce n'est pas du ressort de la CUS de s'occuper de ça. S'il n'y a pas de financements privé venant de la fff ou la fifa il n'y a pas de projet. Donc ma proposition c'est c'est qu'il n'y ai pas de projet venant de votre part."
  • "grand complexe sportif et récréatif"
  • "Difficile de comprendre pourquoi la capacité grand public ne sera augmentée que de 4000 places, pour un budget de 100 M d'euros !  Le stade initialement faisait 42000 places.  C'est le grand public qui fait vivre le stade, crée l'ambiance, pas les personnes en loges.  28500 places grand public, c'est trop peu compte tenu de l'engouement pour le RCSA.  Sans compter qu'il faut laisser des centaines de places (souvent vides) au visiteurs.  Il sera donc toujours difficile de trouver un billet si l'on ne souhaite pas s'abonner, ce qui est mon cas.  Vraiment déçu par ce projet."
  • "Construisez un nouveau stade, à l'extérieur de la ville, accessible, qui de plus pourra dynamiser une zone, plutôt que d'insister sur une zone déjà saturée."
  • "Le stade doit être plus ouvert et permettre des activités plus en lien avec le quartier et les habitants en dehors des jours de match. Un tel investissement doit avoir plus de répercussions directes pour le territoire. La gestion des déchets aux abords du stade doit être améliorée (sensibilisation du public et plus de points de collecte fermés)."
  • "Un tel investissement nécessite d'intégrer une dimension eco-environnementale forte dans le projet de construction et de fonctionnement du stade : consommation énergétique, gestion raisonnée des espaces verts, gestion pollution lumineuse et sonore... Ça doit être un projet vertueux et démonstrateur !"
  • "A sortir d'urgence d'un quartier habité!!!"
  • "Ce stade ne doit pas être rénové avec l'argent public.  Surtout pas au détriment des autres sports, notamment le basket très négligé par la ville, le département et la région."


Les propositions concernant la mobilité et l’accessibilité au stade

  • "Le plus grand défaut du stade... Le parking.  70% des spectateurs viennent à Strasbourg en voiture..  Les trams également, un soir de match 1 tram toute les 3 minutes ce n'est pas assez.. La CTS doit travailler Avec le racing pour prévoir des trams à la minute le soir de match et des bus supplémentaire qui font des aller retour Gare-stade où Stade-baggersee."
  • "Créer une ligne de train directe (Krimmeri - reste de l'Alsace).  Gratuité des transports et renforcement du service les soirs de match pour inciter les supporters à laisser leur voiture en périphérie.    Favoriser davantage les pistes cyclables et les espaces piétons autour du stade.  Revoir et améliorer le plan de stationnement autour du stade."
  • "Circulation à sens unique souhaitée    /carrefour Staedel-Flachenbourg dangereux (non respect des passages piétons,  non respect des lignes continues, et non respect des priorités :problèmes récurrents dangereux !!    /bornes escamotables devant le stade très bruyantes aux passages des voitures dans les 2 sens et en réparations fréquentes (risques /circulation)     /circulation entravée par les plots avant le stade (non respect des priorités"
  • "Le projet n'est pas du tout au point concernant la mobilité et l'accessibilité.   A chaque match, les riverains dans un périmètre d'un km autour du stade vivent un cauchemar. Les supporters se garent n'importe où. Aucune piste cyclable, aucun trottoir n'est épargné.     Il est indispensable de créer un parking silo (sur la zone parking à l'arrière du stade, où s'installent les cirques et certains évènements) pour le commun des mortels et pas seulement les VIP.  A l'avant aussi, entre les arbres côté McDonald's. Quitte à condamner la petite route et repenser cet accès.  La ville et l'Eurométropole ferment les yeux, pour une ville qui promeut les mobilités douces, chaque match est l'occasion de prouver le contraire. Les cyclistes et piétons subissent de plein fouet cela.    Voir avec la CTS pour utiliser massivement le débranchement Fédération pour stocker des rames ou déposer/récupérer des supporters et augmenter la fréquence des lignes de Krimmeri.    Repenser une offre autour de la gare de Krimmeri qui est une magnifique opportunité sous-utilisée. Proposer des tickets de trains et des trains spéciaux sur chaque ligne de l'Eurométropole (voire certains axes majeurs TER Alsace/Grand Est).  Il y a de la place et on peut même financer un quai en cul de sac pourquoi pas pour ces évènements.     Construire des parkings à vélo. Strasbourg, ville du vélo je le rappelle..."
  • "Construire un parking silo afin que les voitures des supporters arrêtent d'occuper les trottoirs et pistes cyclables, ce qui rend le quartier complètement inaccessible aux piétons et cyclistes lors de chaque match et crée des situations accidentogènes."
  • "Une fois de plus tout projet de parking ou autre n'a rien à faire dans votre budget, le stade étant un lieu privé qui n'a pas à bénéficier des deniers publiques. Je suis désolé si je me répète mais je ne sais pas à quel points mes trois propositions restent ensembles. Donc laisser la FFF s'associer à Vinci, vous aimer bien Vinci à la CUS j'ai cru comprendre, donc ils sauront construire ce qu'ils veulent avec votre bienveillante approbation habituelle."
  • "beaucoup plus de parking les transport en commun un leur de cette municipalité"
  • "nécessité d'un parking beaucoup plus grand, qui corresponde à l encore plus si le stade est agrandi  verbaliser les véhicules mal stationnés les soirs de matchs, car la code de la route doit s'appliquer dans tous les cas, sans exception. Et ce afin que les résidents du quartier (et les spectateurs qui se rendent au stade par d'autres moyens que la voiture) puissent continuer à circuler à pieds ou à vélo les soirs de matchs.  encourager les spectateurs à se rendre au stade en tram.
  • nécessité d'un parking beaucoup plus grand, qui corresponde à la capacité d’accueil du stade et aux nombre de personne qui s'y rendent car le stationnement,t les soirs de matchs est pour l'instant catastrophique.  verbaliser les véhicules mal stationnés les soirs de matchs, car la code de la route doit s'appliquer dans tous les cas, sans exception. Et ce afin que les résidents du quartier (et les spectateurs qui se rendent au stade par d'autres moyens que la voiture) puissent continuer à circuler à pieds ou à vélo les soirs de matchs.  encourager les spectateurs à se rendre au stade en tram."
  • "Il serait souhaitable de créer des places de parking supplémentaires, en tant que riverain le stationnement est abusif les soirs de match, les supporters n'hésitent pas à se garer dans des cours privés ....la gratuité du tram pour l'achat d'une place au match ne serait-elle pas une solution ?"
  • "Les circulations douces entre la rue des vanneaux et la rue de l'extenwoerth en passant le long du parc doivent être préservées et maintenues. C'est un axe majeur piétons et cycles surtout, qui est essentiel au développement et à l'attractivité des quartiers sud."
  • "Merci de :  

- demander à la CTS d'aligner plusieurs trams dans chaque direction à la sortie de chaque match  

- prévoir un espace suffisant pour garer les vélos"

  • "Parlez plutôt de l'accessibilité des riverains chez eux (Meinau et Neudorf):  impossible de prendre le tram et de se diriger en sortant ailleurs que vers le stade,  impossible de circuler à vélo sur les pistes cyclables envahies par les voitures et servant de voies de circulation puis de parking,   impossible de sortir sa voiture de chez soi, les supporters du Racing se stationnant partout et n'importe comment.    Et ne parlez pas de faire appel à la Police municipale qui ne se déplace même pas!"

 

  • "Moins de parking et privilégier les transport collectifs comme le train et le tram.  Surtout pas d'augmentation de trafic routier (bus, voitures).
    Si la discussion sur le fond ne laisse guère de doute, le Stade du Racing est et sera bien toujours à la Meinau, lieu historique et emblématique, certaines questions peuvent toutefois légitiment se poser.
    Le projet de concertation parle de 100 millions d’investissement pour les collectivités publiques et de 1,5 millions d’euros de dépenses de maintenance à la charge de la collectivité publique mais sans préciser si des couts sont pris en charge par le Club résidant). Les éléments sont très peu clairs et il serait bon de préciser les couts actuels à la charge de la Ville / EMS et les couts supportés par le Club et surtout la répartition dans l’avenir avec ces investissements colossaux.  
    Pour information et précision, 100 millions d’euros a été le montant alloué au plan piscine sur plusieurs années pour la rénovation de l’ensemble des piscines de l’agglomération (hors bains municipaux).    
    De surcroît, on ne connaît pas les termes du contrat envisagé avec le RCS, ni à aucun moment les couts qui seront supportés par le Club et les charges qui resteront au propriétaire. Dans toute délégation de service public, tout bail emphytéotique, l’ensemble des couts sont bien identifiés avec un responsable identifié pour leur prise en charge.    
    Il est précisé dans le dossier que un stade rénové, agrandi et aux normes (lesquelles ?, françaises, UEFA ? on ne sait pas) permettra au RCS de rester en Ligue 1. Affirmation péremptoire et fallacieuse. Les exemples ne manquent pas. Les stades rénovés sont les stades qui sont les moins fréquentés (Le Monde 8 janvier 2016 « Le vélodrome se vide comme les autres Stades de France ». L’exemple du Stade de Grenoble est édifiant à cet égard : inauguré en 2008, le club de foot fait faillite en 2011. Le stade la Beaujoire à Nantes, qui est dans la même situation que Strasbourg (faubourg proche de la Ville, stade emblématique, etc.) sera rénové …mais sans deniers publics de la Ville ou de la Métropole Nantaise.    
    Si le stade doit être rénové, cela doit être réalisé par le Club qui sera de loin le seul (ou presque ?) utilisateur et le stade sera producteur de revenus. Chacun entité doit assumer son rôle et sa fonction. Notamment pourquoi la solution du bail emphytéotique n’a–t-il pas été envisagé très sérieusement permettant à chacun de rester clairement dans son rôle et assumer les risques ? N’oublions pas que le Racing Club de Strasbourg s’est retrouvé en liquidation judiciaire en 2011…. Ce qui n’est pas si vieux !    
    En effet, lorsque l’on découvre le dossier, et c’est certainement là où le bât blesse, la Collectivité publique notamment le couple Ville / Ems investissent énormément mais pas dans leur zone de compétences, c’est-à-dire les aménagements extérieurs et notamment les parkings.  6000 places de créer dans le stade et suppression de nombreuses places de parking déjà très faibles. Cela est de la pure folie.    
    Déjà aujourd’hui lorsqu’un match de football se déroule à la Meinau, l’ensemble des rues, trottoirs et pistes cyclables deviennent des parkings mettant les gens en permanence en danger. Il faut voir les spectateurs marcher sur l’Avenue de Colmar et rues avoisinantes car les trottoirs et pistes cyclables sont envahis de véhicules. Selon l’étude même du dossier présenté, il devrait y avoir 6900 véhicules pour 1500 places disponibles pour 1150 places réservées aux « VIP ». Il faut croire que le projet n’aime que les riches. Cette vision est assez scandaleuse.    
    Aussi, il est fondamental de construire 2 parkings de type silos de 1500 à 2000 véhicules chacun  
    - L’un idéalement placé rue des Vanneaux dans l’angle proche des voies SNCF  
    - L’autre évidement par extension du P+R Krimmeri  
    - Il faut préciser que l’an prochain la mosquée Eyup Sultan d’une capacité de 3000 fidèles va ouvrir également et avec très peu de places de stationnement !    
    Il y a 100 millions d’€uros de subventions publiques sur le projet d’agrandissement et seulement une petite enveloppe prévisionnelle de 10 millions d’euros pour régler tous les problèmes d’accès, de stationnement, de parking, etc. alors que le quartier est en place mutation. C’est ridicule et nettement insuffisant.    
    Si les collectivités et notamment  la Ville de Strasbourg et L’Eurométropole  veulent disposer d’un grand stade, il faudra inexorablement y mettre les moyens conséquents en termes de parking, de voirie et d’accès. On ne peut faire un grand stade sans être dans la capacité d’accueillir dignement les spectateurs. Il est illusoire de croire que tous les spectateurs se rendront en transports en commun, à pied ou à vélo !    
    Je rappelle concrètement qu’aujourd’hui le projet ne permettra de disposer que de 450 places de parking pour les spectateurs hors « VIP » pour un stade de 30 000 personnes. Cela serait du jamais vu et donc ingérable. Il est important de retravailler cet aspect majeur du dossier et des investissements publics. "

Les réponses de l'eurométropole

Question : « … Vu le nombre d'accidents au carrefour Staedel/Flachenbourg, qu'est-il envisagé en terme de sécurité routière concernant véhicules et piétons » 
Réponse : Dans la phase de concertation préalable, nous élaborons en lien avec les habitants un état des lieux et un diagnostic partagés qui mettent en évidence les difficultés, contraintes pour proposer notamment des orientations en termes d’aménagement. Ces orientations seront ensuite traduites dans un programme pour recruter un bureau d’études qui sera chargé d’élaborer des scénarii d’aménagement de l’espace public, soumis à l’approbation des habitants. Nous mentionnerons dans le cadre du programme d’opération qu’une attention particulière devra être apportée à la sécurisation du carrefour Staedel/ Flachenbourg. Les propositions d’aménagement faites par l’équipe de maîtrise d’oeuvre qui sera retenue en tiendront compte. 

Question : «  … Étant donnés les stationnements irréguliers des voitures, entravant les sorties de garage près du stade, quelles solutions ? »
Réponse : La question posée concerne notamment la problématique d’accès du stationnement à proximité du stade. Un des enjeux des ateliers mobilités sera de permettre d’améliorer l’accessibilité au stade tout en maintenant la vie locale du quartier de la Meinau.
Les objectifs des ateliers mobilité sont : 
- pour le premier (12 juin),  de partager un état des lieux et un diagnostic de la situation existante en se projetant dans le futur,
- pour le second (3 juillet) de dresser des pistes d’actions. C’est certainement au sein de ce dernier atelier que des propositions émergeront.
Indépendamment des réflexions qui pourront être apportées lors de ces ateliers, la limitation du stationnement irrégulier passe par une offre alternative au stationnement à proximité du stade et donc dans un éventail de solutions et une intermodalité renforcée : meilleure répartition des stationnements au travers des parkings relai sur le territoire, report modal, développement des modes alternatifs… 

Question : « La gratuité du tram pour l'achat d'une place au match ne serait-elle pas une solution ? »
Réponse : Les jours de match, une tarification incitative est déjà mise en place, avec le ticket de tram spécial Racing, à 2,10€ pour un aller-retour pour une personne. Pour rappel, toute l’année, les personnes qui se stationnement dans des parkings relais bénéficient d’un ticket de tram/bus, valable aller-retour pour 7 personnes, à 4,10€ (4,60€ pour le P+R Rotonde).
La gratuité du tram pourrait être évoquée lors de l’atelier n°2, mais il faudrait en évaluer l’impact sur l’évolution du nombre d’usagers à qui bénéficierait la mesure au regard des conséquences économiques. 
Questions : « Pourquoi ne pas prévoir l'emplacement du fan club à distance de cette zone résidentielle ? Pourquoi ne pas la situer plutôt sur l'arrière du stade, au nord, nord-est du stade ? »
Réponse : A ce stade de la concertation l’option étudiée est effectivement d’implanter la fan zone à l’entrée du stade, au contact de la rue de l’Extenwoerth et du parking. Cette option permet de travailler en cohérence :
-    La fonctionnalité, le tracé et le réaménagement de la rue de l’Extenwoerth ;
-    L’articulation avec le parking qui bien qu’arboré peut encore être améliorée
-    L’usage de la fan zone : est-ce un espace ouvert sur le quartier, festif mais encadré et qui peut ponctuellement s’ouvrir à la vie locale ou est-ce un espace à situer dans l’enceinte du stade en posant des conditions de fonctionnement directement liées à l’exploitation du stade.
Enfin, l’option de la fan zone à l’avant du stade - en lien avec l’actuel parking et la rue de l’Extenwoerth permet de développer une autre composante du projet qui a été exposée lors du premier atelier de concertation « insertion urbaine et environnementale » ; il s’agit du développement des cheminements dans la trame vert et bleue, la mise en valeur des berges et la préservation des atouts environnementaux du site. »

Question : « Pourquoi pas une jauge de 36.000 places comme il était prévu dans le dernier projet pour l'Euro 2016 qui ne s'est finalement pas réalisé ? »
Réponse : Au vu des difficultés financières rencontrées par de nombreux grands stades (notamment construits ou rénovés à l’occasion de l’Euro 2016), il convient de privilégier une stratégie raisonnable permettant d’accueillir de grandes compétitions nationales et internationales, tout en assurant un taux de remplissage optimal et une ambiance conviviale qui fait la réputation du stade de la Meinau.
Par ailleurs, des contraintes réglementaires existent pour l’inclinaison des tribunes et l’éloignement par rapport aux limites de l’aire de jeux des spectateurs les plus éloignés. Le respect de ces contraintes conduit à limiter la jauge autour de 32 500 places.

Question : « Le risque n'est-il pas que, avec une capacité de moins de 30.000 sièges pour les supporters (le nombre de places VIP et Business va grandement augmenter de son côté), et au vu de l'ambition du président Marc KELLER, le stade soit à nouveau trop petit, à peine les travaux terminés ? »
Réponse : L’augmentation de la jauge du stade passera de 26 300 à 32 500 places. La « barre » des 30 000 places (facteur déterminant pour les fédérations nationales, européennes et internationales) sera alors franchie, ce qui permettra d’accueillir dans des conditions optimales de grands événements sportifs de haut niveau. 
L’ambition du club et de l’Eurométropole de Strasbourg est d’avoir un stade plein ou quasi plein les jours de matchs avec l’ambiance conviviale qu’on lui connaît et de permettre au club de se stabiliser en ligue 1.
Ce nouveau stade permettra aussi à l’Eurométropole de Strasbourg de se porter candidate à l’accueil de matchs de football et de rugby nationaux, européens et internationaux et offrir la possibilité au   public de voir sur écrans géants des manifestations sportives se déroulant hors agglomération. 

Question : « J'aimerais savoir qui finance cette rénovation IN FINE. La ville participe, mais est-ce sous forme de prêt au club, qui devra rembourser, ou bien est-ce nos impôts qui financeront les ambitions footballistiques du club ?»
Réponse : Le montage financier du projet est le suivant :
-    Eurométropole de Strasbourg : 25 M € en fonds propres et 25 M € par emprunt
-    Région Grand Est : 25 M €
-    Ville de Strasbourg : 12,5 M €
-    Département du Bas-Rhin : 12,5 M €
Le projet et son chantier seront pilotés sous maîtrise d’ouvrage publique par l’EMS. 
Le Club financera le centre d’entraînement professionnel pour environ 10M€ et contribuera aux dépenses d’investissement via la redevance annuelle payée à l’EMS. Cette dernière comprendra une part fixe (contribution aux dépenses d’investissement) et une part variable (qui pourrait éventuellement être indexée sur l’évolution économique du club).

Vos questions & les réponses des garants

Question :"Pouvez-vous me donner une certaine durée prévisionnel des ateliers ? "

Réponse : " La durée de l’atelier est prévue de 18h30 à 20h30, mais il se peut qu’au vu des échanges, cela se prolonge. A titre indicatif, l’atelier de la semaine dernière s’est fini vers 21h00."

 

Question :"Nous nous permettons de nous adresser à vous concernant le projet de restructuration et extension du Stade de la Meinau.
Nous pouvons vous proposer du terrain à bâtir ou à utiliser d’une autre manière, situé le long du Rhin Tortu, tout proche du stade.
Seriez-vous intéressée ?"


Réponse : " J’ai pris connaissance du message que vous m’avez envoyé au sujet de la Concertation préalable sur le projet de restructuration-extension du stade de la Meinau à Strasbourg qui est porté par l’Eurométropole de Strasbourg.

Comme mentionné à l’article L121-15-1-3 du Code de l’Environnement, la Concertation préalable permet de débattre de l'opportunité, des objectifs et des caractéristiques principales du projet, des enjeux socio-économiques qui s'y attachent ainsi que de leurs impacts significatifs sur l'environnement et l'aménagement du territoire. Cette concertation permet, le cas échéant, de débattre de solutions alternatives, y compris, pour un projet, son absence de mise en œuvre.

Elle porte aussi sur les modalités d'information et de participation du public après la concertation préalable.

Une telle concertation est généralement menée très en amont d’un projet afin de légitimer et de démocratiser la décision qui sera prise.

Dans ce contexte, et en tant que membre du binôme de garants qui a été désigné par la Commission Nationale du Débat Public, ma mission consiste à veiller au respect du droit à l’information et à la participation du public.

Ainsi, comme vous le comprendrez, et à ce stade de la réflexion, votre offre ne répond pas aux attentes d’une Concertation préalable"

Question :"Je me permets de vous déranger concernant les inscriptions aux ateliers relatifs à la reconstruction du stade de la Meinau.
Sauriez-vous me dire quand les personnes qui se sont inscrites aux ateliers (tirage au sort) seront averties ?"

Réponse : " Suite à une modification des conditions d'inscription aux différents ateliers, je vous informe que la participation est désormais libre."

Question :"Je me permets de vous écrire en lien avec la concertation sur la restructuration et l'extension du Stade de la Meinau.
J'ai fais une demande pour participer aux ateliers via le site participer.strasbourg.eu et le questionnaire qui en découle la semaine dernière. La fin des inscriptions est fixée au 24 mai à midi et je n'ai à ce jour, aucune réponse, ni positive, ni négative et j'aurais aimé avoir un retour sur ce sujet qui m'intéresse vraiment, sachant que le premier atelier est fixé à ce mercredi soir..."

Réponse : "Pour répondre à votre demande, votre inscription aux ateliers est effective"

Question :"Je suis entrain de lire l'intégralité du dossier de concertation sur l'agrandissement du stade de la Meinau à Strasbourg et de ses abords. Je voulais m'inscrire aux ateliers "riverains" mais je constate avec amertume que nous ne pouvions éventuellement nous inscrire que pendant 4,5 jours en semaine du 20 au 24 mai 12h00). Ce qui est très court et empêche de fait toute participation pour des réunions qui se dérouleront mi-juin / début juillet pour les ateliers "mobilité et stationnement".
En tant que garante, je tenais à vous faire part que la participation citoyenne est très contrainte...."

Réponse : "Suite à une modification des conditions d'inscription aux différents ateliers, je vous informe que la participation est désormais libre mais vous invite néanmoins à vous y inscrire sur la plateforme."

Question :" Comme suite à la réunion de ce soir et à votre présentation, nous souhaitons savoir s’il serait possible que vous nous adressiez le power point diffusé, notamment concernant votre rôle."
Réponse : "Depuis le 30 mai, le compte-rendu de la présentation ainsi que le support utilisé sont disponibles au téléchargement sur le site https://participer.strasbourg.eu/stademeinau. La présentation des garants de la concertation y figure."

Question :" Je vous remercie pour la confirmation à cette atelier. Cependant, même si il est conseillé de venir au deux atelier, est-il possible de venir que au 2ème. J'ai un empêchement imprévu pour le 6 juin.
Réponse : "Nous vous confirmons que vous pourrez participer à la seconde séance de l’atelier. Sachez cependant qu’un travail de reflexion aura été amorcé durant la première séance de demain soir afin que la seconde séance du 6 juin, aborde des propositions plus concrètes. Aussi, nous vous invitons à rejoindre le travail qui sera déjà en cours."