Entête "Listing actualités"

Toutes les actualités

Informations complètes et à jour, compilées par la Mission Participation citoyenne à partir de sources d'actualités de toute l'eurométropole.

Agrégateur de contenus

angle-left Strasbourg sans perturbateur endocrinien
Publié le 28/02/2019 - Modifié le 27/06/2019

Strasbourg sans perturbateur endocrinien

Centre - République Bourse - Esplanade - Krutenau Centre - Gare Conseil des XV - Rotterdam Robertsau - Wacken Cronenbourg - Hautepierre - Poteries - Hohberg Meinau Neudorf - Schluthfeld - Port du Rhin - Musau Koenigshoffen - Montagne-Verte - Elsau Neuhof - Stockfeld - Ganzau |Autres...
Image agenda
Crédit de la photographie

L’Organisation Mondiale de la Santé les définit comme « des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle, étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement des systèmes endocriniens et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants ». Ainsi, les perturbateurs endocriniens peuvent être d’origine naturelle ou de synthèse, fabriqués par l’homme (Bisphénols, parabènes, pesticides, tabac, alcool, soja, certains médicaments…)


Les perturbateurs endocriniens peuvent provoquer cancers, troubles de la fertilité, obésité, diabète, autisme etc… Ils ont également des effets néfastes sur notre environnement.


La ville de Strasbourg a signé en janvier 2018 la Charte d’engagement « Ville et territoire sans perturbateur endocrinien » proposée par le Réseau Environnement Santé. L’objet de cette Charte est de protéger la population et les écosystèmes de l’exposition aux perturbateurs endocriniens.
Pour apporter une contribution à la construction d’une politique publique de lutte contre les perturbateurs endocriniens à l’échelle locale, nationale et européenne, des citoyens-nes ont sollicité la mise en place d’un atelier d’initiative citoyenne, dispositif issu du Pacte pour la démocratie à Strasbourg.

Cet atelier, auquel la ville de Strasbourg apporte son soutien organisationnel et logistique permet aux citoyens-nes de  se réunir, d’échanger avec des experts, les services de la Ville et les élus concernés pour contribuer à l’élaboration de la politique publique de lutte contre les perturbateurs endocriniens par des préconisations concrètes. Cet atelier qui s’adresse aux strasbourgeois-ses, au sens de l’article 6 du Pacte pour la démocratie à Strasbourg, permettra également de sensibiliser les participants en permettant le partage d’informations sur ce thème.

 
Le programme de l’atelier, qui se réunira du mois de février au mois de juin propose des axes de réflexion qui seront complétés par les participants.

Les Strasbourgeois-ses sont invités à venir nombreux participer activement à ces ateliers pour apporter leurs idées et contributions.

Les ateliers sont ouverts à toutes et à tous dans la limite des places disponibles. 

Ludivine Quintallet, citoyenne et Chantal Cutajar, adjointe au Maire en charge de la démocratie locale, co-animeront cet atelier. 

DATE DES REUNIONS

Réunion 1. Jeudi 28 février, de 19 h à 21 h. Grand Salon, 1er étage Centre administratif. Des Perturbateurs endocriniens dans l’alimentation

Compte-rendu de l‘atelier du 28 février 2019 (pdf - 232KB) 
Réunion 2.  Jeudi 21 mars, de 19 h à 21 h. Des perturbateurs endocriniens dans l’air et dans l’eau

Compte-rendu de l‘atelier du 21 mars 2019 (pdf - 245KB) 
Réunion 3. Jeudi 18 avril, de 19 h à 21 h. Les déchets source de perturbateurs endocriniens

Compte-rendu de l‘atelier du 18 avril 2019 (pdf - 231KB)
 

Réunion 4. Jeudi 23 mai, de 19 h à 21 h, au Centre administratif, 1, Parc de l’Etoile Salle des Conseils . Sur le thème "Se protéger des perturbateurs endocriniens par l’information, la sensibilisation et la mobilisation"

Avec la participation du Docteur Joël SPIROUX DE VENDÔMOIS, médecin spécialisé en santé environnementale et Président du CRIIGEN, Comité de Recherches et d’Informations Indépendantes sur le Génie Génétique.
Le CRIIGEN est un groupe unique et international d'experts ayant une approche transdisciplinaire sur les bénéfices et les risques sur la santé humaine, animale, et des écosystèmes concernant l’utilisation notamment des pesticides issus de la chimie industrielle et du génie génétique. Il est indépendant des compagnies de biotechnologies, de l’agrochimie et promeut les contre-expertises. Il évalue aussi les alternatives potentielles et encourage le développement d'une hygiène chimique pour améliorer la santé publique.
 

Jeudi 13 juin : Publication du rapport des préconisations. 

Agrégateur de contenus

Actualités

Tout voir

Recherche d'asset

Thématiques
Quartiers