Agrégateur de contenus

null 5G debat

Publié le 26/11/2020 - Modifié le 20/05/2021

5G, ouvrons le débat !

Toutes les communes de l’Eurométropole
Image agenda
Crédit de la photographie

Quatre ateliers citoyens sur les impacts économiques, environnementaux, sanitaires et sociétaux de la 5G

Le déploiement de la 5G et l’évolution des usages du numérique questionnent autant qu’ils passionnent. La conférence citoyenne du 2 décembre dernier sur le sujet se poursuit en janvier 2021 par un travail participatif en quatre ateliers, chacun composé de deux séances.

Associer la population aux politiques locales est un engagement fort de la collectivité, c’est pourquoi les thèmes retenus sont ceux plébiscités par les participant·e·s de la conférence citoyenne. L’objectif de ces ateliers est d’aboutir à un cahier de préconisations concrètes. Les premières séances permettront un débat et une émergence des premières propositions et préconisations. Les secondes (si possible tenues en présentiel) approfondiront, consolideront et valideront ces idées.

Caroline Zorn, vice-présidente en charge de la métropole numérique et innovante, et Cécile Delattre, vice-présidente en charge de la participation citoyenne et du débat public, invitent les citoyen·ne·s à participer aux ateliers sur Zoom, de 18 à 20h, les : 

  • 6 et 18 janvier (atelier n°1)

« L’exposition aux ondes : comment la mesurer ? »
Le déploiement de la 5G va-t-il induire une exposition croissante des habitant.e.s aux ondes électromagnétiques et quel est l’impact sur leur santé ? Où en est la recherche ? Quels outils pour les mesurer ? Quels dispositifs pour encadrer et sécuriser ce déploiement ? Ces mesures sont-elles suffisantes, et comment le cas échéant les améliorer ?

5G - Présentation Ateliers 1 - Version Finale.pdf (pdf - 4.6 MB)

1. Compte-rendu Atelier 1 séance 1 (pdf - 325 KB)

2. 5G - Ateliers 1 séance 1 Présentation (pdf - 5.3 MB)

3. 5G - Atelier 1 - Séance n°2 - Document préparatoire (pdf - 569 KB)

Compte-rendu atelier 1 séance 2 du 18 janvier 2021 (pdf - 1.1 MB)

  • 8 et 20 janvier (atelier n°2)

« 5G : passage obligé pour une compétitivité technologique et économique ? »
Le déploiement de la 5G, les débits 10 fois supérieurs et les temps de latence 10 fois inférieurs qui l’accompagnent, doivent permettre non seulement d'améliorer les usages existants avec la 4G, mais surtout une généralisation des objets connectés. Dans quelle mesure cette évolution est-elle incontournable pour assurer la vitalité et la compétitivité des acteurs économiques du territoire ?

Présentation atelier 2 du 8 janvier 2021 (pdf - 6 MB)

Compte-rendu atelier 2 du 8 janvier (pdf - 758 KB)

Présentation Atelier 2 - Séance n°2 (pdf - 936 KB)

Compte-rendu atelier 2 séance 2 du 20 janvier 2021 (pdf - 850 KB)

  • 12 et 26 janvier (atelier n°3)

« 5G : de l’Amish au technolâtre, quel choix de société ? »
Le déploiement de la 5G et l’évolution des usages du numérique qui l’accompagne ne manqueront pas d’influencer l’évolution de la société. À quelles conditions sont-ils compatibles avec nos aspirations pour la société ? Jusqu’où aller ?

Presentation 5G Atelier 3 (pdf - 2.3 MB)

Compte-rendu atelier 3 séance 1 du 12 janvier 2021 (pdf - 737 KB)

5G - Atelier 3 - Séance n°2 - Présentation.pdf (pdf - 2.7 MB)

Compte-rendu atelier 3 séance 2 du 26 janvier 2021 (pdf - 782 KB)

  • 15 et 27 janvier (atelier n°4)

« 5G et enjeux environnementaux »
Le déploiement de la 5G va engendrer de nouvelles consommations d’énergie, la production de nouveaux objets et l’obsolescence de nombreux objets existants. Dans le même temps, certaines technologies promettent de réduire les consommations d’énergie. Quel sera le bilan énergétique de la 5G à court, moyen et long terme ? Comment agir sur l’impact environnemental de nos usages numériques ?

Présentation 5G - Ateliers 4 du 15 janvier 2021 (pdf - 1.4 MB)

Compte-rendu atelier 4 séance 1 du 15 janvier 2021 (pdf - 823 KB)

5G - Atelier 4 - Séance n°2 - Présentation.pdf (pdf - 2.7 MB)

Compte-rendu atelier 4 séance 2 du 27 janvier 2021 (pdf - 761 KB)

Contribuer en ligne

Outre la participation directe aux ateliers, il est possible d’apporter des contributions en ligne en posant vos questions en commentaires. Le fruit de ces contributions sera intégré au travail des ateliers

Suivre l’évolution de la démarche

Le travail de chaque atelier fera l'objet d'un compte rendu diffusé en ligne
 

Le débat du 2 décembre en Replay

 

La table ronde d’ouverture de la conférence citoyenne a eu lieu le 2 décembre avec comme invités :

Dr Jean-Nicolas Ornsby est médecin général inspecteur de la santé publique en retraite, ancien directeur adjoint de la direction de l'évaluation des risques, chargé de la santé environnement à l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES). Il a été membre de plusieurs groupes de travail du Haut Conseil de Santé Publique et intervenants pour de nombreux colloques relatifs à la santé de l’enfant. Il évoquera les difficultés de l’évaluation des effets directs et indirects de l’exposition aux champs électromagnétiques et, plus globalement, le rapport des nouvelles technologies à la santé humaine.

Michel Combot est ingénieur général des mines. Il a commencé sa carrière à l’Autorité de régulation des télécommunications (devenue depuis l’ARCEP). Il intègre, en avril 2008, le cabinet d’Eric Besson, secrétaire d’État chargé du développement de l’économie numérique, comme conseiller technique, position qu’il conserve auprès de Nathalie Kosciusko-Morizet, avant d’en directeur adjoint de son cabinet. À ce titre, Michel Combot a piloté et défendu la création du volet « économie numérique » du programme des investissements d’avenir et du programme national « très haut débit ». Il devient en juin 2010 directeur général adjoint de l’ARCEP. Depuis 2016, Michel Combot est Directeur général de la Fédération Française des Télécoms et présentera la vision des opérateurs pour le déploiement de cette nouvelle technologie qu’est la 5G.

Me François Zind est avocat au Barreau de Strasbourg, co-président de la section strasbourgeoise du Syndicat des Avocats de France et fondateur de sa commission nationale santé-environnement. Enseignant à l’Université, il a une parfaite maîtrise du droit de l’environnement et de l’urbanisme, ce qui lui a permis de travailler notamment sur des dossiers juridiques sensibles comme les recours contre le GCO, le stockage de déchets ultimes dans les mines de Stocamine ou encore le « procès des décrocheurs ». Sa connaissance du droit public, des pouvoirs du Maire et de la valeur juridique du principe de précaution sera précieuse au débat.

Hugues Ferreboeuf est Polytechnicien, Ingénieur du Corps des Mines et Diplômé de Télécom Paritech. Il exerce d’abord au sein du Groupe France Télécom Orange avant de mener une double carrière d’entrepreneur et de consultant. Il fonde en 2005 sa société de conseil en management et stratégie, puis il devient Directeur Grands Comptes d’un fournisseur américain d’équipements de télécommunications (Juniper Networks) avant de rejoindre le groupe BT, en tant que Directeur Général chargé du secteur Banque et Finance. Il reprend ses activités de conseil en 2016 et co-fonde Virtus Management afin de mettre au service de grands groupes et de PME son expérience du pilotage de changements disruptifs et simultanés. Il fait également partie du Think Tank The Shift Project où il conduit des travaux relatifs à l’impact énergétique et écologique de la Transition Numérique, ce qui est une clé importante du débat.

+ d'infos sur le déploiement de la 5G :

Recherche d'asset

Thématiques
Quartiers

Commentaires